Choupa's Life

Transition difficile

J’ai un peu de mal à dormir ce soir.
Demain je vais travailler au Mac do.
J’ai peur que cela soit un des derniers jours et très franchement ça me fend le cœur rien que d’y penser.
L’institut est cool mais est-ce que je suis vraiment prête à un tel changement, toute façon il faut bien que ça arrive un jour puis, j’ai vraiment besoin d’argent.
Le choix est dur mais si je veux un jour partir en stage au japon il le faut bien.

Même pour finir le mois c’est difficile, j’ai ma paie le 5 et le 10 c’est déjà une catastrophe, je suis malade dépuis au moins 3 semaine et j’ai dut attendre qu’une âme charitable me donne des médicaments pour enfin me soigner un peu. Et oui les papiers mettent vraiment du temps, que ce soit pour les aides ou les assurances, ça me prend vraiment la tête en ce moment.

Jimmy est parti en Champagne Ardenne, pour être honnête je l’envie, ce week-end était plutôt long, mais est déjà fini sans que j’ai eu l’impression de me reposer.
Il m’appelle de temps en temps pour me faire passer le temps c’est cool.
Pareil pour Amandine.

Hakim me parle régulièrement et c’est cool aussi, peut être est-il encore un peu trop forceur à mon goût, je trouve ça juste un peu dommage puisque de toute façon je pense pas qu’il y est quelque choses à espérer.

Bref voilà voilà rien de passionnant, surtout des craintes.
J’ai l’impression que ma prosopagnosie s’arrange parfois mais je crois que ce n’est qu’une illusion.
Je suis pas sur d’en avoir déjà parler sur le journal, mais j’ai une défaillance à reconnaître les visages, c’est plus gentil dit comme ça.
J’en souffre un peu mais j’imagine que c’est parceque j’y fait trop attention parfois, puis beaucoup sont au courant alors ça va mieux.
Ma famille et Amandine ne le savant pas. Il faudrais que je leurs en parle, mais bon.

Chaque chose en sont temps n’est-ce pas ?